Share Twitter
Share Facebook
Share Linkedin
Publié sur le site Le Journal Du Dimanche | 12/10/2018 | Lien Direct


Le dimanche n'est pas le jour préféré des hôteliers. Les touristes sont partis, les hommes d'affaires rentrés chez eux, les transats autour de la piscine restent inoccupés. Et ce scénario peut se prolonger durant la semaine. Un casse-tête pour les professionnels, déjà ébranlés par la concurrence de Airbnb. Pour optimiser leur sacro-saint taux d'occupation, de plus en plus d'hôteliers font appel à des jeunes pousses qui ont mis au point des offres de consommation "à la carte".

Monsieur Rose rentabilise les équipements

"Dans les hôtels, les salles de fitness sont presque à l'abandon", s'alarme Guillaume Taxy, ingénieur fraîchement diplômé. En avril dernier, il a cofondé avec Lina Deret, fille de franchisés Accor, la plateforme Monsieur Rose, qui permet de profiter de services de proximité, sans réserver de nuit. Leur site recense un large panel de prestations jusqu'ici réservées à la clientèle : spa, piscine, parking, blanchisserie, brunch, salle de réunion, espace de coworking… Des infrastructures de haut standing souvent peu utilisées.…