Travail, évasion et plus si affinités… à paris, le bon filon des chambres d’hôtel à la journée

Le parisien

La plateforme Dayuse propose des chambres à la journée à prix cassés. Pour les professionnels, c’est un moyen de combler le manquer à gagner dû à l’absence de clientèle internationale...


La plateforme Dayuse propose des chambres à la journée à prix cassés. Pour les professionnels, c’est un moyen de combler le manquer à gagner dû à l’absence de clientèle internationale et les hôtes sont au rendez-vous, bien souvent galant…

Comment profiter d'une chambre à Paris presque à moitié prix, tout en bénéficiant des services comme la piscine ou la salle de sport ? David Lebée, 39 ans, a la réponse : « Il faut en profiter dans la journée ».

En 2010, il a créé la plateforme DayUse.com. Son offre a fait le tour du monde. Et aujourd'hui, à Paris, alors que tous les hôtels sont en crise du fait de la crise sanitaire et l'absence de touristes, il a fait 15 % de plus de location en août par rapport à l'année dernière sur le même mois, et le succès est identique en septembre, avec son offre de chambres entre 11 heures et 18 heures.

« A Paris, la clientèle des hôtels est celle des affaires et du tourisme. L'offre des événements et des salons n'y est pas. Les voyageurs restent chez eux tant que les frontières et les aéroports ne s'ouvrent pas. Notre offre à la journée est alors l'alternative des hôteliers pour continuer à fonctionner », souligne David Lebée. Il le voit dans ses chiffres.

Déjà 500 bonnes adresses recensées

Il compte déjà 500 bonnes adresses sur la capitale et en Ile-de-France, dans la catégorie des 3 à 5 étoiles. En août, il totalise pas moins de 15 000 réservations sur lesquelles il prend une commission de 15 à 20 % des tarifs. « Depuis le déconfinement, je vois arriver des dizaines de demandes d'hôtels pour entrer sur notre réseau », avoue-t-il.

Ouvert depuis 2017 et aussitôt inscrit sur la plateforme, le Laz, un établissement de 4 étoiles proche de la gare Saint-Lazare (VIIIe), explique son intérêt pour ce type de location. « Nous proposons 3 chambres sur 56 que nous avons, chaque jour. De cette manière, on peut la vendre deux fois : une fois dans la journée. Une fois, plus classiquement, pour la nuit. »

«60 000 euros en plus du service habituel» pour les hôteliers

Luliana Gana, la directrice adjointe, y trouve son compte. « Chaque mois, cela nous fait un total de 50 chambres louées dans la journée. Soit 600 dans l'année. Cela nous rapporte près de 60 000 euros en plus du service habituel ».

Le bonus est encore plus impressionnant dans des hôtels de 200 chambres qui peuvent arriver à un bénéfice de 200 000 à 300 000 euros sur l'année. De quoi rénover quelques chambres. « C'est un bon complément de vente avec une offre originale », souligne Emeline Grassi, pour l'hôtel Indigo Paris Opéra.

Jusqu'à un tiers des chambres louées accueillent des rendez-vous galants

« Et ce sont toujours des clients très discrets », souligne pour sa part Luliana Gana, qui n'en dira pas plus. David Lebée, lui, parle avec délicatesse de « pulsions de dernière minute ». Et avec le déconfinement, il semble que les pulsions aient été plus pressantes encore.

« Selon les zones de commercialisation, on peut estimer qu'un tiers de notre clientèle s'explique pour des besoins professionnels ou le besoin de travailler au calme quelques heures. Un autre tiers, dans les zones de transport, permet de passer une escale confortablement. Enfin, le dernier tiers est plus romantique. » Et les professionnels ne s'en cachent pas. Il y a les couples illégitimes en quête d'exotisme local. « Cela peut se comprendre dans les temps du télétravail », souligne David Lebée. Les couples légitimes ont aussi le besoin de s'éloigner, quelques heures du foyer, et des enfants…

« L'échappée belle » a donc du charme. Et elle permet de découvrir à bas prix l'offre extraordinaire des hôtels parisiens. Dans tous les quartiers. En réservant à la dernière minute sans prépaiement. Et sans frais pour les annulations. « En général, souligne encore avec perfidie David Lebée, ce sont de simples reports au lendemain ! »

Notre sélection de chambres pour toutes les occasions

Certains hôtels, en plus de la chambre, proposent la piscine, le bar ou le restaurant. Petite sélection pour travailler, pour une rencontre professionnelle ou un rendez-vous galant…

LAZ' Hôtel Spa Urbain propose un tarif à 116 euros (soit une réduction de 39 %) de 11 heures à 17 heures. Cette maison urbaine 4 étoiles au style industriel et bohème, installée dans le quartier de la gare Saint-Lazare, offre la piscine en prime.

Pour un rendez-vous amoureux

L'hôtel du Louvre by Hyatt met à disposition une chambre à 450 euros que vous payerez 170 euros, soit une réduction de 63 %. Entre le Louvre et le Palais Royal, cet hôtel tout juste rénové invite à prendre son temps… à deux, entre midi et 18 heures.
Place André-Malraux (Ier)

The Hoxton Paris, dans un hôtel particulier du XVIIIe siècle au cœur du sentier, est un mélange d'histoire et de modernité. Il propose chambres, salles de réunion, espaces événementiels, brunchs, cocktails. Sans oublier la chambre avec 23 % de réduction et à 116 euros entre 10 heures et 17 heures.

Orientalisme, couleurs pourpres, plantes exotiques, objets chinés et matières nobles. Tout a été conçu à l'hôtel Montecristo pour proposer un lieu hors du temps. La piscine au décor luxuriant et le sauna invitent à prolonger le voyage de 11 heures à 17 heures pour 99 euros au lieu de 180 euros (soit 45 % de réduction).

Pour une évasion aux portes de Paris

le Grand hôtel Barrière d'Enghien-les-Bains, à 14 km des Champs-Elysées, est un refuge parfait de dépaysement. Ici, de 11h30 à 18 heures, la chambre à 224 euros est proposée à 110 euros (- 54 %). Et tout n'est qu'élégance et dépaysement. Au cœur d'un parc privatif et face au lac et au casino d'Enghien-les Bains. La splendide piscine de mosaïque est un must avec spa et soins divers.
85, rue du Général-de-Gaulle, Enghien-les-Bains (Val-d'Oise)

Pour un moment luxueux et glamour

Le Sofitel Paris Baltimore tour Eiffel est situé dans un bel immeuble transformé en hôtel de luxe dans les années 1920. Décoration raffinée et ambiance feutrée, il est une invitation à l'art de vivre à la française, dans un cadre très parisien. De 11 heures à 17 heures, pour 139 euros, soit 34 % de réduction sur le prix de la nuit.

Pour un point de chute à la Défense

Le Pullman Paris La Défense, hôtel haut de gamme, propose des chambres design et spacieuses. Restaurant, bar, fitness et parking privé. Toujours très utile d'avoir cette adresse au cœur du quartier d'affaires. De 9 heures à 18 heures, il n'en coûtera que 99 euros, contre 149 euros la nuit.
11, avenue de l'Arche, Courbevoie (Hauts-de-Seine)

Pour un repos entre deux trains

Un univers cosmopolite haut en couleur en plein cœur du Xe arrondissement. L'hôtel 25hours Terminus Nord se trouve en face de la gare du Nord, et reflète la richesse du quartier : un joyeux méli-mélo d'art urbain de couleurs vives. Les chambres appellent à la relaxation avec des motifs venus d'Afrique et d'Asie. A savourer entre deux trains, de 9 heures à 14 heures, pour 97 euros au lieu de 199 euros.
12, boulevard de Denain (Xe)

Par Eric Le Mitouard Le 29 septembre 2020 à 17h49, modifié le 30 septembre 2020 à 10h20


Dayuse, Le Mag

L'évolution du monde du travail

L'évolution du monde du travail

Aujourd'hui le monde du travail évolue et se présente sous différentes formes, et de nouveaux espaces de travail voient le jour.

Sieste à l'hôtel

Sieste à l'hôtel

Faire la sieste est de plus en plus tendance et pas uniquement la sieste crapuleuse, pourtant il n'est pas facile de lui accorder une place dans nos ha...

Voir plus
Travail, évasion et plus si affinités… à Paris, le bon filon des chambres d’hôtel à la journéeDayuse renforce sa position sur le marché du voyage d’affairesNos meilleures idées cadeaux pour la Saint-ValentinRendez-vous à l’hôtel, de jour comme de nuitLe carnet d'adresses sexy à Paris

Votre hôtel en journée avec Dayuse où vous voulez

Découvrez notre nouvelle application et réservez une chambre en quelques clics !

 
Annuler